Les passages couverts : à l'abri des intempéries...

      

      A la pointe de la modernité au début du 19ème siècle et pourtant délaissés au 20ème, les passages couverts retrouvent désormais une seconde jeunesse et attirent les flâneurs.

 

      Au delà de l'aspect architectural novateur de ces galeries de fer et de verre, les passages couverts sont une vraie plongée dans l'univers du 19ème siècle. Lieu de rencontre du Tout-Paris : mondains, journalistes, actrices, "hirondelles", "chourineurs", absintheurs, toute une foule hétéroclite de parisiens nous font vivre ces passages. 

 

     Attirés par leur confort, leur lumière et les nouvelles inventions de l'industrie naissante, les passages sont à l'origine d'un nouvel art de vivre où l'objet de consommation, nouvel objet de culte bourgeois, est le seul roi et scintille de mille feux.

 

    Le shopping était né...